Étapes pour postuler pour un visa étudiant Français

Les études en France en font rêver plus d’un. Si vous venez d’un pays de l’EEE / UE, vous n’avez pas à vous procurer un visa étudiant pour faire des études en France. Cependant, si vous faites partie de ces étudiants qui vivent dans un pays non membre de l’EEE / UE, vous êtes au bon endroit. Lisez ici quelques étapes à connaitre pour avoir votre visa étudiant pour la France.

Décider d’un plan d’étude

Il est extrêmement important d’avoir un plan d’études à l’étranger lorsque vous décidez d’étudier dans un pays étranger. Il en est de même pour l’obtention d’un visa pour étudier en France. Si l’on veut étudier en France, il est crucial que vous sachiez quel cours vous voulez poursuivre, à quels collèges vous allez postuler, quelle admission vous convient. Une fois que vous commencez à postuler aux universités, vous recevrez une admission des universités qui sont prêtes à vous recruter. Une fois que vous acceptez une admission, l’université choisie vous enverra une lettre d’acceptation. La lettre d’acceptation est un document important à des fins de visa. Vous devez donc le conserver pour l’acquisition de votre visa.

Types de visa étudiant pour la France 

Pour postuler pour un visa étudiant en France, vous devez de plus connaitre les types de visa étudiant. Il existe par exemple le visa étudiant de court séjour Schengen. Ce visa couvre 3 mois de séjour sur le territoire Français. Il peut être appliqué par les étudiants qui veulent poursuivre des programmes à court terme ou généralement des cours de langue. Vous pouvez renouveler le visa à son expiration. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin d’avoir un permis de séjour. Cependant, il y a une limite à son renouvellement. Vous pouvez aussi opter pour le visa long séjour. Ce visa couvre toute la durée de votre cursus scolaire. Il couvre notamment 3 ans de baccalauréat, 2 ans de maîtrise ou 4 ans de doctorat. Il s’appelle le VLT-TS et est considéré comme votre permis de séjour, vous n’avez donc pas besoin d’un visa de résidence séparé dans ce cas.